Index du forum Les rubriques Les vins Ă©trangers Les vins suisses

Clos du Rocher - Obrist SA (Yvorne-Vaud)

Messagepar Winemega-Alain » Mar 27 Nov 2012 10:17

Clos du Rocher 2011 - Obrist SA (Vaud)

Nez racé avec une sensation crayeuse et de fruits à pépins (poire).
Très beau toucher en bouche, fin, précis, décliné avec légèreté sur un gras discret. Superbe fruit que rehausse une sensation minérale en ultime sensation.
Un magnifique Chasselas!

Image
Alain

Se pencher sur son passé, c'est risquer de tomber dans l'oubli
Avatar de l’utilisateur
Winemega-Alain
 
Messages: 2896
Inscrit le: Jeu 25 Oct 2007 23:30
Localisation: Suisse, entre Genève et Lausanne

Re: Clos du Rocher - Obrist SA (Yvorne-Vaud)

Messagepar oenanthrope » Mer 6 Nov 2019 15:30

:winebottle:
Yvorne Clos du Rocher 2015 AOC Chablais
TAV 13 %, ce qui est beaucoup pour un Chasselas…
bouchon Ă  vis
Robe : jaune gris Ă  jaune or, limpide, frange un peu grise, beaucoup de larmes.
c’est la 4e bouteille, de 5 ! si j’ai trouvé bonne la première, les 2 suivantes m’ont déçu, à cause d’une phase de réduction du vin, ou d’une teneur en SO2 hétérogène (?). Une des deux était bonne après que j’aie transféré le vin dans une autre bouteille, bouché et laissé reposer quelques jours. Toujours est-il que j’en ai laissé deux près du sol de ma cave, et voila qu’à 4 ans d’âge, il me paraît mieux. La dernière me permettra peut-être de confirmer l’une ou l’autre hypothèse.
Il paraît différent du 2011 décrit par Alain ci-dessus, car celui-là avait 6 mois de bouteille, environ.
Premier nez: un peu de gaz carbonique s’échappe du verre et son odeur est teintée de composés soufrés, j’en bois un peu, et laisse le reste bouché jusqu’au lendemain. Ce Chasselas se présente alors sous un jour optimal. Au nez il est très typé avec des odeurs de fleur de vigne, d’anis au début, plus tard de fleurs jaunes (achillée filipendule peut-être) ou camomille, de pré en été, de miel. Du fruit aussi.
En bouche des fruits blancs, de la poire, attaque acide, moelleux parfois en retrait, parfois un peu en avant, corps moyen, un peu trop d’alcool pour ce corps, volume en bouche important, reflétant la maturité de ces raisins. Plus puissant que fin. Finale amère, c’est là ou se manifeste le plus le terroir d’Yvorne, ce qui en fait un vin pour la table, plus que pour l’apéro.
PAI environ 5-6 s, et une RO très longue où je finis par ressentir l’arôme du Chasselas très mûr tel que croqué à la vigne, c’est un arôme côté poire.
ça reste un Chasselas pour les fromages, le poisson, les pommes de terre.

Hormis le manque d’homogénéité de la qualité des bouteilles que j’ai ouvertes, (acheté après l'avoir goûté en FAV, "au Comptoir" pour les Suisses), je pense que seul l'excès d'alcool pourrait lui être reproché par les amateurs de bon Chasselas suisse.
Avatar de l’utilisateur
oenanthrope
 
Messages: 148
Inscrit le: Dim 27 FĂ©v 2011 22:46
Localisation: Suisse romande


Retour vers Les vins suisses

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


cron