Index du forum Les rubriques Les dégustations thématiques

Compte-rendu d'un repas de Noël différé

Messagepar Florent R. » Mer 19 Jan 2022 15:51

Salut Ă  tous,

Je vais vous raconter mon déjeuner dominical qui consistait à un repas de Noël familial décalé plusieurs fois à cause de ce satané virus apparu à la suite du réveillon de Noël.
Mais bon, ce n'est pas non plus un drame ça a permis d'étaler davantage dans le temps le plaisir de ces fêtes ou l'on mange et boit bien.

Rendez-vous chez mes parents je sais que l'on va bien manger et passer un super moment familial.
Vers 10h30 mon père me demande de l'accompagner pour que l'on choisisse les vins:

Pour le Champagne, il choisit deux bouteilles du domaine Assailly-Leclaire & Fils, domaine familial situé à Avize qu'il connait depuis plusieurs décennies.
Mon parrain Chrisitian est décédé en 2020 et il était le vigneron qui a permis au domaine d'être ce qu'il est aujourd'hui. Je suis heureux de boire ces bouteilles.

Pour les blancs, je lui avais permis d'obtenir des Fleur de Savagnin - En Chalasse 2015. Bonne occasion, il en prend une bouteille.
J'avais une bouteille à essayer un Claude Riffault - Les Chailloux 2015, elle sera sacrifié pour l'occasion.

Pour les rouges, mon papa a un cave rempli des vins de Massolino. Je veux lui faire découvrir les recommendations de Jean-Luc et Hugo. J'avais acheté une bouteille de Barolo di Serralunga 2017 pour que l'on goute ensemble.
On devait depuis un moment faire ce match entre les deux cuvées génériques de Massolino et Ferdinando Principiano. Ça sera pour aujourd'hui!
Il rajoute une bouteille de Margheria 2008 pour clĂ´turer la pĂŞche du jour.

En apéritif sur différent toasts nous goutons la cuvée Assailly - Mongamin.
Cette bouteille très faiblement dosée est très agréable, élevé en futs, on perçoit des légères notes de brioches qui sont très agréables. Ce Champagne reste néanmoins assez minéral et me plait énormément.
Pour finir l’apéritif nous enchainons avec la cuvée Assailly - Parcellaire. On sent qu’elle a vu plus de bois. Le côté brioché est plus important. Belle ordre de dégustation, qui permet d’apprécier ces deux Champagne.
J’aimerai beaucoup avoir votre avis sur les Champagne de ce producteur un de ces jours.

Nous passons à table et commençons avec une belle tranche de foie gras mi-cuit.
Ne sachant pas trop quoi mettre, nous goutons, et l’exubérance du Sancerre nous fait penser qu’il est préférable de commencer par le Savagnin.

Ce sera donc un Labet - Fleur de Savagnin - En Chalasse 2015 pour commencer.
Quel beau vin, je ne suis pas un connaisseur du cépage, mais la vinification de ce producteur est remarquable. Ce vin a tout, une belle texture et une très belle longueur. Plus tendu qu’un Champs Rouge (Chardonnay) bus ces derniers mois, le côté légèrement citronné du cépage le rend superbe et plus tendu. Les vins de ce producteur sont vraiment excellents. Ayant découvert les vins du Jura avec ce producteur, je vais devoir m’embêter pour trouver aussi bon une fois que mon caviste ne pourra plus me les fournir à un prix correct.
Il ne s’agissait certainement pas le meilleur des accords, mais il ne pouvait passer après le vin suivant.

Nous goutons à présent le vin de Claude Riffault – Les Chailloux 2015 sur la fin de foie gras, et le plat suivant, des saint-jacques snackées accompagnées d’une très belle embeurrée de poireaux.
Que dire, certainement le plus beau Sancerre jamais bu pour ma part. il y a une matière importante, un volume dans ce vin mais qui est si bien travaillée que ça en devient fin. Cette matière et ce gout encore sur le fruit exotique, me font penser que ce vin peut encore vieillir pour lui apporter plus de tension et d’arômes. Je suis content d’avoir encavé le millésime 2019. On est sur une très belle production !

Pour le plat, mon père a fait un poulet de 2.5kg accompagné de petites pommes de terre et légumes nourris au jus de cuisson., ainsi qu’une purée de patate douce.

Nous comparons alors les deux Barolo : Ferdinando Principiano - Barolo 2017 et Massolino - Barolo 2017 :
Tous deux étant basé à Serralunga, il est intéressant de voir les différences.
Alors il s’agit de deux méthodes de vinifications qui semblent très différentes.
Dans le verre, le vin de Ferdinando est plus infusé, cela me rappelle les vins d’Etienne Chaix. J’adore ce style, il y a une finesse incroyable dans ce vin. Un Nebbiolo bien né qui me conforte dans ma décision d’avoir encavé des Ravera 2016/2017 et Boscaretto 2016.
Le vins de Massolino est quant à lui plus imposant en couleur et en matière, avec des tanins qui paraisse marqué en comparaison J’imagine un vin qui traversera le temps.
Actuellement je préfère le vin de Ferdinando, car plus fin. Néanmoins je ne patienterai pas non plus 20 ans pour le boire, de peur qu’il perde cet éclat.
Avec Massolino on a un vin plus traditionnel. Ne vous m’éprenez pas je les ai tous les deux apprécié; pour le prix que ça coute avec Massolino il y a de la longueur, un fruité de beau Nebbiolo, et un vrai potentiel de garde. Mais c’est vrai que la finesse de l’autre lui a fait du mal en comparaison.
A refaire dans 5-6 ans, le temps que les vins se referment et se ré-ouvrent. ;)

Nous finissons donc avec le Massolino - Barolo Margheria 2008.
Soyons honnête, à 6, 7 bouteilles, ça commence à faire. Il est plus compliqué de décrire convenablement les vins. :D (En se basant du principe que je les décris correctement ce qui est faux)
Néanmoins, cela me permet de compléter une partie de mon commentaire précédent. La matière est plus fondu, plus agréable, moins fougueuse que dans la jeunesse du 2017 (qui n’était pas un Margheria, je préfère reprciser), le vin apporte davantage de complexité, et surtout une longueur bien supérieure. Ces notes d’orange sanguine que l’on retrouve dans les Nebbiolo arrivant à maturité est superbe. J'aime ces vins en age secondaire, on y retrouve toujours du fruit mais avec d'avantage de tout!
Je pense qu’il est dans une belle période, je ne suis pas sûr que le conserver plus longtemps apportera quoi que ce soit.
Quant on pense au prix que ça valait à l’époque ces vins… Mon père a eu le nez creux. :good:

Goutant régulièrement les vins de Massolino, je me rends compte des progrès fait par la famille tout au long de ces dix dernières années. Si ce 2008 est très bon, je pense que les vins de ces dernières années, notamment les fabuleux 2016 vont aller encore plus loin. Je suis pressé de gouter leur Barbaresco.

On a fini le repas avec un beau plateau de fromage et une belle galette pour clôturer ce très beau moment où un a fini les fonds de bouteilles :lol:

Qu'il est agréable de passer de beaux moments comme ceux-là.

J'espère que cette compte-rendu n'a pas été pas insupportable, et je vous remercie d'avoir pris le temps de la lecture.
Dernière édition par Florent R. le Mer 19 Jan 2022 18:40, édité 1 fois au total.
Florent, encore dans la découverte du vin
Florent R.
 
Messages: 87
Inscrit le: Jeu 3 DĂ©c 2020 16:03
Localisation: Paris

Re: Compte-rendu d'un repas de Noël différé

Messagepar Thierry Debaisieux » Mer 19 Jan 2022 17:20

Merci, Florent, pour ce très beau compte-rendu.
Je l'ai lu avec plaisir.

Bonne soirée,
Bien cordialement,
Thierry Debaisieux
Thierry Debaisieux
 
Messages: 14109
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 22:50
Localisation: Nord (Flandre)

Re: Compte-rendu d'un repas de Noël différé

Messagepar Greg V » Mer 19 Jan 2022 18:50

Très joli CR Florent. Et cela donne envie !
Pour bien vieillir il faut ingurgiter 5 vins et fromages par jour
Avatar de l’utilisateur
Greg V
 
Messages: 4183
Inscrit le: Sam 31 DĂ©c 2011 00:08

Re: Compte-rendu d'un repas de Noël différé

Messagepar Roroyaute » Mer 19 Jan 2022 19:31

Merci pour ce Joli compte rendu ! ça me donne envie de faire un poulet de bresse ! :king:

Pour le Sancerre, sur le peu que j'ai gouter 2015 est plutôt riche mais très agréable.

Il me tâte de redégoupiller du claude Riffault
Dernière édition par Roroyaute le Mer 19 Jan 2022 19:35, édité 1 fois au total.
Romain
Roroyaute
 
Messages: 397
Inscrit le: Dim 11 FĂ©v 2018 11:06
Localisation: Poisy Yaute (74)

Re: Compte-rendu d'un repas de Noël différé

Messagepar Jean-Pierre NIEUDAN » Mer 19 Jan 2022 19:35

Merci Florent, pour ce partage …
Encore un domaine champenois que je ne connais pas :? Je vais me renseigner …

Jean-Pierre
La vérité est dans la bouteille ..( Lao Tseu )
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre NIEUDAN
 
Messages: 9429
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 10:23
Localisation: Hautes Pyrénées

Re: Compte-rendu d'un repas de Noël différé

Messagepar milleret jean luc » Mer 19 Jan 2022 21:58

Félicitations à notre petit jeune et je suppose que l'ami Hugo va se joindre à moi pour te féliciter pour tes commentaires sur ces beaux vins du Piémont ...tu vas pouvoir te faire plaisir avec tes achats sur 2016 et 2017 ..et comme pour ceux de ton papa , tu vas pouvoir te dire ..j'ai bien fait de faire quelques folies . :roll:
Chez Massolino , le Barolo Margheria est le point fort de la gamme , il est d'ailleurs très souvent en rupture au domaine . ...bien entendu , on met le Riserva à part .
milleret jean luc
 
Messages: 1376
Inscrit le: Lun 24 Mars 2008 21:04

Re: Compte-rendu d'un repas de Noël différé

Messagepar Hugo B. » Mer 19 Jan 2022 22:01

Super Florent merci beaucoup d’avoir pris le temps d’écrire ce texte :good:

Je ne sous-estimerais pas le potentiel de garde du Serralunga 2017 de Ferdinando car les raisins du cru Boscareto ont été intégrés dedans cette année, le gel ayant fait de gros dégâts dans la parcelle. De plus on est sur un millésime solaire avec pas mal d’acidité qui va porter le vin dans le temps... sur Verduno le barolo de Fratelli Alessandria (voir mon commentaire) va demander au moins 8 ans en cave avant de se livrer.

En tout cas je suis content de ne pas t’avoir fait faire un mauvais achat et je trouve la comparaison avec les vins d’Etienne pertinente :tchin:

Amitiés,
Bien cordialement,
Hugo Boffy
Hugo B.
 
Messages: 1522
Inscrit le: Lun 5 FĂ©v 2018 21:56
Localisation: Schweinfurt

Re: Compte-rendu d'un repas de Noël différé

Messagepar ptitphilou » Mer 19 Jan 2022 22:28

Bonsoir,
merci pour ce très joli compte-rendu, Florent, très agréable à lire. Surtout par ces temps où, après les fêtes, l'évolution de la pandémie ne permet plus beaucoup (voire plus du tout en ce qui me concerne) de tels moments de convivialité et de partage.
Merci pour la mise en lumière de ce domaine familial de Champagne dont je n'ai jamais entendu parler.

Bien cordialement
Phil
ptitphilou
 
Messages: 455
Inscrit le: Mar 16 Août 2011 17:55
Localisation: Taverny


Retour vers Les dégustations thématiques

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit and 3 invités


cron