Index du forum Les rubriques Divers

Les inclassables !

17ème Marché aux vignerons _ Caves Pierre Noble

Messagepar LES SENTIERS » Mer 17 Mai 2017 15:53

Le week-end dernier se déroulait à Rouen la 17ème édition du marché aux vignerons organisé par les Caves Pierre Noble. Comme chaque année, la cave a invité une douzaine de vignerons issus des quatre coins viniques de l'hexagone. Ce marché se déroule en plein air, quand le temps le permet et cette année, il était de la partie ; l'ambiance est alors fort conviviale et c'est l'occasion de goûter des cuvées que je connais peu voire pas ! Ce qui est intéressant lors de cette manifestation, c'est que le vigneron que vous rencontrez, n'est pas un représentant directement commercial, puisque l'achat (éventuel de vin) se fait dans le magasin.

Il fait bon en ce samedi de mai, j'ai fait quelques kilomètres à pieds auparavant (eh oui, c'était aussi la grande braderie de Rouen et pour trouver des stationnements non-payants, il faut se lever de bonne heure) et bien que je suis venu pour taster quelques Côtes-du-Rhône, je décide de commencer par un stand proposant du Viré-Clessé ; seul un vin blanc frais et pas trop complexe était capable de me remettre les papilles en place après cette marche printanière :

Domaine Sainte Barbe
Viré-Clessé 2015 : Je ne me souviens plus du nom du climat, mais ce que je peux vous assurer, c'est qu'il ne s'agit pas de "En Fillon", sinon je m'en serais souvenu. Belle robe claire, nez agréable sur les fleurs blanches, bouche sympathique mais manquant selon moi d'une pointe d'acidité.
Viré-Clessé "Perrière" 2015 : Robe dans les mêmes teintes que la cuvée précédente, nez plus élaboré toujours sur les fleurs blanches auxquelles s'ajoutent des pointes salines ; la bouche est plus complexe grâce à une nuance d'acidité qui souligne les douces saveurs florales. Une belle cuvée !
Macon Burgy "Terres Rouges" 2014 : le vigneron me propose de goûter son vin rouge, il en est donc fini pour moi des blancs !
Son Macon est sur les fruits rouges et présente une profondeur correcte : un bon vin pour une soirée entre copains.

Comme je l'avais prévu, je me tourne vers le stand du domaine Guillaume Gilles et ses vins de Cornas ! J'avoue que c'est une première pour moi, car je n'ai encore jamais eu l'occasion de porter cette appellation à ma bouche !
Cornas "Nouvelle R" _ Les Rieux 2015 : il s'agit d'une toute jeune vigne de quatre ans ; le nez est imposant sur les fruits noirs, en particulier le cassis (comme j'aime), en bouche, la matière est charnue et propose une belle mâche, le retour s'installe sur des arômes de fruits noirs et la longueur est tout à fait correcte. Vraiment un beau vin pour une vigne aussi jeune ; je suis d'ailleurs surpris quand je regarde le degré d'alcool : 12.5 : bluffant !
Côtes du Rhône rouge "Les Peyrouses" 2015 : ce vin est issu d'un climat bordant le Rhône ; le sous-sol est donc différent et la cuvée n'a pas le droit à l'appellation "Cornas" bien que dépendant de ce village ! Le vin me paraît moins complexe que la cuvée précédente ... bien sans plus !
Cornas 2014 : Les premières effluves nous indiquent que nous changeons de monde ; le nez est complexe sur les fruits noirs, des sensations de sous-bois apparaissent et même de bois ! Pour moi l'élevage n'est pas encore digéré et les quelques sensations soufrées, retrouvées également en bouche, soulignent mon affirmation ; j'émets mon doute au producteur qui me répond que c'est la particularité de l'appellation ; il reconnaît que ces sensations boisées étaient déjà présentes avant le passage sous bois et qu'il n'utilise que très peu de fûts neufs. Je goute à nouveau le vin et toujours (ô, à peine perceptibles!) ces petits apports soufrés ... Mon avis est alors partagé : ou la matière est suffisamment imposante pour gommer ces marques d'élevage et là, ce sera une grande bouteille :cdc: ou alors ... soupe de chêne :evil:

Après avoir dégusté ces vins solidement bâtis, je me dis que j'essaierai bien des Crozes-Hermitage : s'ils arrivent à se maintenir après ces vins athlétiques, ils seront dignes d'intérêt !
Croze Hermitage Rouge "L" 2016 : ce vin est élevé en cuves de béton ... que puis-je dire... j'ai l'impression d'être sur une bicyclette dans le bas d'une descente bien pentue et je redonne les premiers coups de pédale dans le vide ... c'est déstabilisant !
Croze Hermitage Rouge "Domaine" 2015 : vin élevé en barriques de chêne pendant douze mois ; cette cuvée est un peu plus complexe que la précédente, mais a encore bien du souci pour s'accrocher au peloton des Cornas ! Il fallait impérativement les gouter avant ... ma prise de risque me conduit à un fiasco !

Là s'arrête ma dégustation ; il est à noter que tous les stands réservaient un accueil chaleureux et les intervenants étaient disposés à répondre à toutes les questions. Quant à la qualité des vins, je dois avouer qu'avoir passé les Crozes après les Cornas, n'ont pas plaidé en la faveur des premiers ... et en général, le fait que j'ai acheté quelques bouteilles prouve que j'ai été charmé !
Avatar de l’utilisateur
LES SENTIERS
 
Messages: 274
Inscrit le: Mer 19 Mars 2014 13:01

Retour vers Divers

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


cron