Index du forum Les rubriques Bordeaux Week-end des Grands Amateurs Week-end des Grands Amateurs, millésime 2005

Historique des commentaires du WEGA 2005

Re: week-end des Grands Amateurs : Pessac-Léognan 2005

Messagepar vinosophe » Mar 20 Mai 2008 22:33

je reprends mes notes de dégustation de ces PL 2005 rouges:

mon préféré est...PAPE CLEMENT: "robe profonde, fruit très mûr, beau boisé pas envahissant!; bouche ample, puissante, concentrée, se terminant par de superbes tanins, fermes et très long...", noté 17,50+...même si le second échantillon dégusté en ta compagnie était moins "flatteur" mais très beau tout de même!...Allez Steph un petit 17?... Attend de regouter ce vin dans 10 ans: tu seras surpris!!!?

L'autre grande satisfaction de cette dégustation est HAUT-BAILLY, encore mieux dégusté que le mois dernier à l'aveugle (CR sur BDE il me semble!?), 17,50 cette fois avec un fruit très pur, une profondeur et une longueur impressionnantes: 17,25 de moyenne en 2 dégustations à ce jour!

Suivent quelques crus remarquables:

SMITH HAUT LAFITTE 16,50+
DOMAINE DE CHEVALIER 16,50
HAUT-BERGEY 16+
LA LOUVIERE 16+
MALARTIC LA GRAVIERE 16+
CARBONNIEUX 16 !
de FRANCE 16 !
LATOUR MARTILLAC 16 !
LES CARMES HAUT-BRION 16-

Un peu plus "déçu" par les autres chateaux dégustés en rouges:

de FIEUZAL 15,50+
PICQUE CAILLOU 15+
OLIVIER 14,50...

Amicalement,
CHRISTOPHE
vinosophe
 
Messages: 3879
Inscrit le: Ven 19 Oct 2007 22:38
Localisation: BOURG en Gironde

Re: Week-end des Grands Amateurs : Pessac-Léognan 2005

Messagepar Stéphane VILLETTE » Lun 26 Mai 2008 21:19

J'ai dégusté tous les vins présents pour cette appellation.

Château Carbonnieux Le nez est intense et offre des senteurs diverses de fruits noirs (mûre et cerise noire). En bouche, l'ensemble est bien équilibré, présentant une grosse matière, mais sans lourdeur grâce à une acidité, qui apporte fraîcheur et intensité du fruit. La finale est longue et offre des arômes de fruits à l'alcool (sans gêne) et de mine de crayon.
Noté 16/20

Domaine de Chevalier Le nez est immédiatement ouvert et offre une grande complexité, avec ses notes de fruits noirs et de bois de santal. La bouche offre une matière crémeuse, avec des tanins de très belle qualité et une acidité, juste ce qu'il faut. L'ensemble est harmonieux et offre un potentiel énorme, malgré le plaisir déjà intense qu'il procure aujourd'hui. La finale joue plus sur le registre des épices.
Noté 17/20

Château de Fieuzal Le nez offre des notes de fruits à l'eau de vie, de cassis et de menthol. En bouche, on trouve un beau cassis, avec des tanins ronds et une petite note d'alcool. Le milieu de bouche manque un peu d'intensité aromatique et l'élevage se fait sentir jusqu'à la finale, durant laquelle les tanins tendent à se durcir et à devenir asséchant. On perçoit du potentiel, mais l'élevage est un peu présent.
Noté 15,5/20

Château de France Le nez est assez ouvert et présente des notes kirschsées, d'épices et fumées. En bouche, la matière est belle, mais les tanins montent en puissance et donnent une mâche intense. Le fruité est de belle qualité et laisse apparaitre en finale des arômes végétaux de bourgeon de cassis et une sensation alcoolique.
Noté 15/20

Château Haut-Bailly Le nez présente une première note ferrugineuse, puis de prunelle et de fleurs fanées. En bouche, c'est un peu la déception sur cet échantillon, La bouche est bien construite, mais sur un registre qui ne provoque pas d'émotion intense. J'y note même une finale avec un léger manque d'intensité. Un échantillon un peu moins au niveau que celui des copains ?
Noté 15/20

Château Haut Bergey Au nez on distingue un beau fruit noir confit, net et précise. La bouche se révèle crémeuse dès l'entrée avec un fruité superbe et des tanins relativement souples. L'ensemble est donc d'une grande buvabilité et la finale offre un élevage élégant, permettant d'envisager ce vin déjà bon aujourd'hui avec une garde intéressante.
Noté 16/20

Château La Louvière Le nez est assez ouvert et libère des senteurs florales et épicées. La structure en bouche présente des tanins en place et un fruité élégant. On notera une petite chute d'intensité en milieu de bouche, pour une finale à rebond, sur des sensations florales et épicées (déjà trouvées au nez).
Noté 15,5/20

Château Larrivet-Haut-Brion L'élevage est imposant au nez et tend à masquer le fruit à ce stade de l'évolution de ce vin. En bouche, cela paraît plus ouvert, avec des tanins puissants, offrant une mâche intense et un petit côté métallique. La finale est sur la continuité et les tanins sont présent durant un certains temps. Le tout se révèle corsé et épicé.
Noté 15/20

Château Latour-Martillac Le premier nez est fermé, puis après agitation, il livre ses notes de mine de crayon et de noyau de cerise. En bouche, c'est un peu en dessous du nez séduisant. La matière manque un peu de chair et laisse apparaître une certaine "fluidité" sur cet échantillon. Le tout est tout de même frais, avec un beau fruit et des notes minérales. En finale l'élevage et l'alcool se font présent. Un échantillon à re-déguster.
Noté 15/20

Château Les Carmes Haut-Brion Le nez est séduisant et offre tout un panel de fleurs et d'épices diverses. En bouche, la matière est suave, avec une souplesse tannique remarquable, malgré la masse imposante. L'acidité apporte une belle touche de fraîcheur et le fruité se fait frais. La finale se veut longiligne et de belle intensité. Un beau vin.
Noté 16,5/20

Château Malartic-Lagravière Le nez se veut flatteur, avec ses notes accessibles de fruits noirs et florales. La bouche offre une matière harmonieuse, bien qu'elle ne soit pas monstrueuse, jouant plus sur le charme. Les tanins sont suave et le fruit est croquant, avec une finale intense et un élevage qui est parfaitement intégré.
Noté 16/20

Château Olivier Le nez est assez ouvert et offre des notes de fruits noirs. La bouche s'ouvre sur des notes un végétales, de bourgeon de cassis et un côté fumé. L'ensemble présente une matière un peu juste, bien que l'ensemble soit frais. En finale les arômes de fruits se font plus intenses et poivrés.
Noté 14,5/20

Château Pape-Clément Au nez l'élevage mérite une longue agitation pour révéler ses notes fruitées. En bouche la construction est impeccable, avec un fruité frais et harmonieux. Le tout est tout en rondeur, avec des notes d'élevages certes présentes, mais élégantes. La finale est longue et plus épicée.
Noté 17/20

Château Pique Caillou Le nez est un peu atypique et s'ouvre sur des notes de poivron rouge et de cerise noire. La bouche est souple, mais cela manque cruellement d'intensité et de matière. La finale est assez simple et perd rapidement en intensité.
Noté 13,5/20

Château Smith Haut-Lafitte Au nez l'élevage masque le fruit, qui pourtant, après agitation, semble de belle qualité. En bouche, la structure est de belle qualité. Les notes d''élevage se font rapidement ressentir et donne un côté camphré à l'ensemble. La finale est poivrée et un peu "Too Much" à mon goût. Un vin bien construit qui gagnera à se fondre.
Noté 15/20

Château Chantegrive Le nez est fumé, sur des notes boisées et de fruits noirs. En bouche, la matière est relativement souple, puis se durcit, avec des tanins un peu asséchants. La finale est un peu plus intéressante et laisse apparaître un fruité bien venu.
Noté 14/20

Château Ferrande Le premier nez est un peu métallique, puis on distingue des notes de cerise et finit sur le boisé. L'entrée en bouche se fait en rondeur, puis le fruit devient intense et l'acidité se met en place jusqu'à la finale qui semble un peu manquer d'harmonie.
Noté 14/20

Château Rahoul Le premier nez est animal, puis s'ouvre sur des notes de prunes confites. La bouche ne procure pas d'émotion intense à ce stade, mais l'ensemble est de qualité et la mâche tannique se fait imposante. L'ensemble s'assouplit en finale, mais une amertume gênante s'installe. A revoir.
Noté 14,5/20

Stéphane.
"La vie ce n'est pas d'attendre que les orages passent, c'est d'apprendre comment danser sous la pluie."
Avatar de l’utilisateur
Stéphane VILLETTE
 
Messages: 2764
Inscrit le: Jeu 18 Oct 2007 15:18
Localisation: Périgueux (France)

Re: Week-end des Grands Amateurs : Pessac-Léognan 2005

Messagepar Vincent Ravenne » Mar 27 Mai 2008 22:19

Château de Fieuzal Le nez offre des notes de fruits à l'eau de vie, de cassis et de menthol. En bouche, on trouve un beau cassis, avec des tanins ronds et une petite note d'alcool. Le milieu de bouche manque un peu d'intensité aromatique et l'élevage se fait sentir jusqu'à la finale, durant laquelle les tanins tendent à se durcir et à devenir asséchant. On perçoit du potentiel, mais l'élevage est un peu présent.
Noté 115,5/20


Stéphane,

Avec cette note là, j'en veux bien une palette... :D
BAREME DE NOTATION 19+ À 20:MYTHIQUE 18+ À 19:EXCEPTIONNEL 17+ À 18:TRÈS GRAND VIN 16+ À 17:GRAND VIN 15+ À 16:TRÈS BON VIN 13+ À 15:BON VIN 11+À 13:MOYEN 10 À 11:FAIBLE <10:DÉFECTUEUX
en dessous de 16, je n'achète pas! il y a si bon ailleurs!
Vincent Ravenne
 
Messages: 8706
Inscrit le: Ven 26 Oct 2007 07:32
Localisation: Entre Béarn et Bigorre

Re: Week-end des Grands Amateurs : Pessac-Léognan 2005

Messagepar Stéphane VILLETTE » Mar 27 Mai 2008 23:21

Oui mais attention Vincent, c'est en notation relative ! Par rapport à quoi, je ne sais plus, mais c'est relatif ! :jesors:

@micalement.

Stéphane.
"La vie ce n'est pas d'attendre que les orages passent, c'est d'apprendre comment danser sous la pluie."
Avatar de l’utilisateur
Stéphane VILLETTE
 
Messages: 2764
Inscrit le: Jeu 18 Oct 2007 15:18
Localisation: Périgueux (France)


Retour vers Week-end des Grands Amateurs, millésime 2005

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit and 2 invités