Index du forum Les rubriques Les Vinosophes, BDE, autres clubs et les rencontres entre amateurs BDE Paris

Re: Hermitage blanc 1990 J.L. Grippat

Messagepar Thierry Debaisieux » Dim 15 Jan 2017 20:07

Un message que je place ici, surtout Ă  l'attention de Christophe et de Laurent.

Le Domaine Jean-Louis Grippat n'existe plus.
Il n'a pas de rubrique. Est-ce utile d'en créer une alors qu'ici on évoque la vente à Guigal?

Jeudi dernier, j'ai vraiment eu l'impression que Guigal avait eu, comme on dit, "le nez fin" en achetant les vignes situées en Hermitage de Jean-Louis Grippat.

J'ai eu l'occasion de boire un Hermitage blanc 1990 Jean-Louis Grippat.
Et cela a été une grande émotion gustative.

Un petit retour en arrière, au milieu des années 1990.
Mon ami Daniel achète 12 bouteilles d'Hermitage Blanc 1990 Grippat.
Il les met Ă  la carte de son restaurant, personne n'en veut, sauf moi qui boit les 12.

Pour Noël un Client de sa cave lui en offre une bouteille.
Nous la buvons ensemble et c'est incroyable: aucune ride, aucune touche oxydative.
Un nez sur les agrumes confits et le miel.
Une bouche savoureuse sur les fruits confits et le miel, concentrée, équilibrée, ample, longue, d'une séduction folle et d'une jeunesse inattendue.
Bien cordialement,
Thierry Debaisieux
Thierry Debaisieux
 
Messages: 6329
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 21:50
Localisation: Nord (Flandre)

Re: Hermitage grippat JL

Messagepar vinosophe » Dim 15 Jan 2017 21:11

Bonsoir Thierry

J'ai assez bien connu les Hermitage de JL Grippat avant la vente de ses vignes Ă  Marcel GUIGAL ...

J'ai aussi eu la chance de goûter son blanc 1990, et ce à 3 reprises...par contre autant je l'avais trouvé excellent et d'une grande élégance en 2000 puis fin 2003 (note 16,50+. À chaque fois) , j'avais noté une certaine évolution et proche du déclin fin 2010 (note 16-) , mais cette bouteille ne venait pas de ma cave et n'avait peut être pas été conservée dans des conditions idéales??? Ta degustation récente semble prouver que ce vin avait conservé une certaine " jeunesse"! ...ceci dit, 1990 reste mon meilleur souvenir en blanc comme en rouge (exceptionnel Hermitage rouge 1990 noté encore 17+ il y a 8 ans il est vrai...) et on sait combien Marcel puis Philippe GUIGAL ont su profiter de ce magnifique apport en produisant maintenant des ex voto de tres haut vol ... :D :good:

Amities
CHRISTOPHE
vinosophe
 
Messages: 3932
Inscrit le: Ven 19 Oct 2007 22:38
Localisation: BOURG en Gironde

Re: BDE PARIS n°18 - "DÉCOUVERTES"

Messagepar Vitis Concilium » Lun 30 Jan 2017 15:33

Château Yvonne Saumur Le Gory 2011

Deux ans et demi après notre dégustation estivale, j'ai eu l'occasion d'ouvrir une bouteille de Le Gory 2011.
Le vin a bien évolué. Le boisé est bien plus intégré qu'à l'époque.
Le nez vous emmène vers un oxydatif bien maitrisé.
En bouche, il s'apparente à une belle Coulée de Sérrant (de celles qui sont inoubliables) avec un côté salin plus présent. Comme si la fonte du bois avait fait place au sel.
Ça n'est pas d'une extrême longueur, mais ça l'est suffisamment pour se faire sacrément plaisir.
Ce Gory 11 peut donc s'apprécier dès maintenant, mais devrait être encore plus délectable d'ici 1 à 2 ans (le temps que les dernières traces de bois s'estompent définitivement).
Très bien aujourd'hui et probablement Excellent demain.
Arnaud - Vitis Concilium
Avatar de l’utilisateur
Vitis Concilium
 
Messages: 182
Inscrit le: Mar 26 Juin 2012 16:47
Localisation: Paris

Précédent

Retour vers BDE Paris

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit and 2 invités