Index du forum Les rubriques Bordeaux Bordeaux rive gauche

Re: Château Cornélie - Haut-Médoc

Messagepar JP Nieudan » Ven 10 Juin 2016 17:42

Passage vite fait au domaine hier , l'occasion de voir Patrick, Corinne, de constater l'avancement des travauxImage et de déguster au déjeuner un

Cornélie 2011

Une robe bien sombre,
un nez plaisant, fruité, avec des épices fines, du tabac, c'est vendangé mûr, c'est élégant,
la bouche est bien ronde, suave, un beau milieu, à nouveau les fruits, de l'équilibre, ça se boit tout seul ( c'est un peu le but, non ?)
la finale est un mix de tout cela avec une bonne longueur..........

S'il n'avait pas fallu reprendre la route peu après je crois bien que la bouteille se serait évaporée Image

Adishatz les amis et à très vite Image

jpierre
La vérité est dans la bouteille ..( Lao Tseu ) Image
Avatar de l’utilisateur
JP Nieudan
 
Messages: 8285
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 09:23
Localisation: Hautes Pyrénées

Re: Château Cornélie - Haut-Médoc

Messagepar Patrick G » Ven 10 Juin 2016 21:46

que du bonheur mon Jean-Pierre, comme toujours...

rassures-toi, la bouteille n'a pas souffert.
demain, l'étage sera quasi terminé pour permettre de passer les câbles électriques, puis ce sera les finitions, enfin, au moins pour le BA 13..

à très vite, les journées défilent, on va vite y être
Pat
Avatar de l’utilisateur
Patrick G
 
Messages: 567
Inscrit le: Jeu 1 Nov 2007 21:23
Localisation: entre vignes et chais

Re: Château Cornélie - Haut-Médoc

Messagepar Patrick G » Ven 22 Juil 2016 13:37

grands changements à Cornélie, après avoir installé le portail d'entrée, nous avons eu la chance d'avoir à nos côtés une centaine de personne dont 2 spécimens hors norme (qui se reconnaîtront bien ici), pour inaugurer le chai de Cornélie.
Chai construis de mes mains (donc pas parfait) sur une année
immense bonheur sur ce week-end car on l'a fini devant le maire avec Corinne, si la photo veut bien fonctionner, vous devriez découvrir les 3 en même temps :-)

donc, dès ce jour, nous pouvons recevoir non pas à Moulis mais à Cissac devant les vignes, bien plus intéressant
à très bientôt

Pat


[url][center]Image[/center][/url]
Avatar de l’utilisateur
Patrick G
 
Messages: 567
Inscrit le: Jeu 1 Nov 2007 21:23
Localisation: entre vignes et chais

Re: Château Cornélie - Haut-Médoc

Messagepar Winemega-Alain » Ven 22 Juil 2016 15:59

Mille et un voeux de bonheur à tous les deux!

PS: dis donc.. ça change un homme le costard ;) :lol:
Alain

Se pencher sur son passé, c'est risquer de tomber dans l'oubli
Avatar de l’utilisateur
Winemega-Alain
 
Messages: 2893
Inscrit le: Jeu 25 Oct 2007 23:30
Localisation: Suisse, entre Genève et Lausanne

Re: Château Cornélie - Haut-Médoc

Messagepar JP Nieudan » Ven 22 Juil 2016 20:17

Ceux qui étaient de la fête ont pu entendre Patrick chanter à Dame Corinne Image...
Un bien joli moment Image
La vérité est dans la bouteille ..( Lao Tseu ) Image
Avatar de l’utilisateur
JP Nieudan
 
Messages: 8285
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 09:23
Localisation: Hautes Pyrénées

Re: Château Cornélie - Haut-Médoc

Messagepar Christian Rausis » Jeu 28 Juil 2016 12:41

Winemega-Alain a écrit:Mille et un voeux de bonheur à tous les deux!

PS: dis donc.. ça change un homme le costard ;) :lol:


idem
Christian Rausis
Avatar de l’utilisateur
Christian Rausis
 
Messages: 3697
Inscrit le: Sam 8 Déc 2007 13:04
Localisation: Valais

Re: Château Cornélie - Haut-Médoc

Messagepar Patrick G » Mar 27 Déc 2016 11:06

Bonjour à tous,
Janvier 2005, un rêve qui devient réalité. Satisfaction incroyable, je me trouvais à tous les échelons, à prendre toutes les décisions, à faire, du-moins essayer, un vin d’homme, de terroir en lui laissant toute latitude de s’adapter au climat du millésime..
Château Cornélie venait de naître pour mon plus grand bonheur.
Janvier 2017, je viens de clore le 12ème millésime avec 2016 vendangé avec tant d’amis qu’il est fort appréciable de constater que la philosophie de travail et de recherche au fil des millésimes interpellent autant de passionnés. Mais voilà, avec ce millésime arrive aussi le moment de réfléchir à l’avenir. Que faire après avoir « subis » autant de revers de la part de cet organisme qui s’appelait avant « syndicat viticole », maintenant, ODG (organisme de défense et de gestion). Depuis 2008, mes vins sont, à chaque opération dite d’agrément, recalés car « différents ». On leur trouve des défauts, le genre incompréhensible, le plus fort ayant été d’en avoir un oxydé et réduit, tout simplement impossible mais validé par l’ODG, par l’INAO et par Quali-Bordeaux, organisme d’inspection.
Depuis 2006, je fais du bio, depuis 2009, de la biodynamie, j’ai encore tant à découvrir mais déjà, je savoure la qualité des vins qui, au fil des millésimes, me font découvrir que l’on peut faire bon par des pratiques bien plus saines. Je n’ai absolument pas envie d’arrêter cette philosophie de travail qui me montre que bien souvent, on ne sait ce qui se passe, on ne comprend pas pourquoi, mais les changements sont tels, que l’on a juste envie d’aller plus loin.
On sera tous d’accord, depuis le millésime 2008, mes vins ont beaucoup plus de finesse et pourtant bien plus riches, les fruits sont devenus explosifs, les équilibres bien plus nobles, les vins se goutent et se boivent dès leur jeunesse. Les doses de SO2, grâce aux PH bas sont passées à des doses très basses, jusqu’à ne pas en mettre sur 2012, le résultat est surprenant. L’arrêt de l’élevage en barriques neuves permet également de découvrir mes vins depuis quasiment la mise en bouteille.
Mais ces actions sont « malvenues » dans cette appellation qui nous pousse, nous vignerons, à uniformiser nos productions. J’ai la mauvaise sensation que certains n’aiment pas la différence, mon vœux est et restera de faire des vins que j’aime et non pas, des vins que l’on me demande de produire.
2016 arrive à grands renforts de nouveauté, enfin un chai sur place, du meilleur matériel, des nouveautés comme des cuves bois de chez Stockinger, les jus sont magnifiques mais ne plaisent pas au « classicisme » de l’ODG. Pourquoi n’a-t-on pas le droit de pousser nos envies de produire bon ?
Un énième revers des dégustateurs d’agrément me dirige vers la sortie, je tiens avec courage et détermination à continuer ce que j’ai mis en place depuis la création de Cornélie, tout donner pour produire des vins que j’aime, des vins qui sauront traduire dans vos verres toute la passion et l’énergie que je transmet à chaque pied de vigne. C’est malheureux de devoir agir de la sorte mais que faire, laisser sa passion de côté et produire des raisins sans leur avoir transmis cette force apportée par la nature qui nous en apprend tous les jours ?
C’est avec regret mais aussi satisfaction que je vous annonce que Château Cornélie est mort mais que Cornélie vient de naître, la seule chose que je perdrais sera l’AOC et donc, la mention château, je vais continuer à tout donner pour m’adapter du mieux que je pourrai à chaque millésime, je saurai garder cette ligne de conduite, servir un verre en regardant chaque personne bien dans les yeux, fier de ce que j’aurai produit avec mes modestes compétences. Il est navrant de ne pas être compris dans une région, une appellation, en tant que vigneron qui cherche juste à produire sain et bon, cela parait tellement simple pourtant….
A dater du millésime 2015, que ce soit pour méduli ou Cornélie, je quitte l’AOC et serait dorénavant en Vin de France, afin de continuer cette si belle aventure, celle qui m’a déjà tant apporté et qui, j’en suis convaincu, va me donner encore et encore…
Je saurai apprécier celles et ceux qui me suivront dans ma démarche et qui me témoigneront en restant mes clients toute la gratitude de ma détermination, de la même manière, je respecterai ceux qui souhaiteront aller voir ailleurs.
Aujourd’hui, ce n’est pas un rêve qui se brise, mais une partie de vie, bien au contraire, le rêve va continuer et s’embellir de cette phase qui, j’en suis convaincu, verra encore plein de progrès ou nouveautés pour les millésimes à venir.
Je vous remercie de m’avoir fait confiance, d’avoir cru en moi, de continuer à me suivre, le grand gagnant de ce changement porte juste le nom de Passion, que la vie me permette d’encore avancer et vous prouver que Cornélie va connaître bien des jours heureux…
Quoi qu’il advienne, je resterai toujours le serviteur de Cornélie, au service de la passion afin de produire bon et propre…..
Adieu Château Cornélie
Vive Cornélie
Patrick, heureux vigneron
Avatar de l’utilisateur
Patrick G
 
Messages: 567
Inscrit le: Jeu 1 Nov 2007 21:23
Localisation: entre vignes et chais

Re: Château Cornélie - Haut-Médoc

Messagepar Vincent Ravenne » Ven 30 Déc 2016 12:50

c'était annoncé c'est arrivé...
comment diable ne peut on ne pas reconnaitre le bon du défectueux, comment peut on oser écrire d'un vin qu'il est à la fois oxydé et réduit et comment des inspecteurs qui valident ces commentaires peuvent ils ne pas voir des inepties aussi grosses...
J'ai souvenir d'un autre vigneron au caractère bien trempé qui avait affiché dans son chai qu'en réponse à son vin gouté 'oxydé' par les inspecteurs, son oenologue proposait une oxygénation massive du dit vin (dans ce cas, cette oxygénation aurait pour consequezznce d'oxyder encore plus gravement le vin!) et s'être vu recevoir en retour un courrier de satisfaction applaudissant le fait qu'enfin une action allant dans le bon sens allait être entreprise :o :shock: :roll: :puke:

comment diable des telles conneries peuvent elles sortir !

Bon, j'ai diffusé ce messagde Patrick

j'ai eu une ou deux réponses...

Vianney a écrit:En effet, il et parfois délicat d’essayer de sortir des standards (voire d’essayer d’échapper à tout un lot de co….s), un truc que je connais même si ce n’est pas en rapport avec ma vie professionnelle.
Maintenant pour Cornélie, personnellement le fait qu’il perde le terme Château ne changera absolument rien pour moi, je continuerai d’attendre et d’acheter chaque millésime (parfois avec impatience en fonction de tes retours [vivement de pouvoir gouter le 2015]).

Tous mes vœux de courage à Patrick.


bruno a écrit:Juste 2 mots :
Vive Cornélie
J'attends la prochaine cuvée (en plus en retirant le terme château les bouteilles seront moins chères :lol: c'est l'auvergnat qui parle) avec impatience



Philippe a écrit:J’ai pensé à toi et à Patrick en voyant le reportage ci-dessous aux infos :
http://france3-regions.francetvinfo.fr/ ... 14557.html
BAREME DE NOTATION 19+ À 20:MYTHIQUE 18+ À 19:EXCEPTIONNEL 17+ À 18:TRÈS GRAND VIN 16+ À 17:GRAND VIN 15+ À 16:TRÈS BON VIN 13+ À 15:BON VIN 11+À 13:MOYEN 10 À 11:FAIBLE <10:DÉFECTUEUX
en dessous de 16, je n'achète pas! il y a si bon ailleurs!
Vincent Ravenne
 
Messages: 8708
Inscrit le: Ven 26 Oct 2007 07:32
Localisation: Entre Béarn et Bigorre

Château Cornélie 2010

Messagepar thib88 » Dim 2 Avr 2017 19:04

Château Cornélie 2010

Carafée 3h avant dégustation à 16°
Sur une poire de boeuf rôti au four en parallèle d'un Malartic Lagravière de la même année.


Nez sur le fruit noire, (cassis, mûre) en bouche un jus classe toujours sur le fruit, des tannins soyeux parfaitement intégré, c'est ample et gourmand, le tout maintenu par une belle acidité, on en redemande.
Superbe longueur.

Ce Cornèlie se livre déjà pas mal aujourd'hui mais à un gros potentiel je pense. Bel accord

TRES BIEN

(On sent vraiment la différence avec son rival de la soirée qui est lui bien plus marqué par les notes d'élevages, Cornélie remporte son match ce soir, face à un adversaire 3x plus onéreux au passage...)

Cela me réconcilie un peu plus avec ce millésime que j'avais moins apprécié il y a 2 ans
A la recherche du flacon perdu...
thib88
 
Messages: 338
Inscrit le: Mar 28 Mai 2013 16:09
Localisation: Vosges

Château Cornélie 2010

Messagepar thib88 » Sam 8 Avr 2017 18:09

Bouteille servit à l'aveugle.

Ouverte au débotté.

Robe assez sombre.
Joli nez avec du fruit noire et des petits fruits rouge.
Attaque franche, de la rondeur en bouche, tannins fins, arômatique toujours sur les fruits avec un léger sous-bois.
Bonne longueur.
Bel équilibre avec une joli acidité.

TRES BIEN

Je pars sur un Bordeaux à majorité merlot. Peut-être un Pomerol. Raté Cornèlie 2010.

Alors je tiens à préciser que je n'ai aucun action chez l'ami Patrick, que je n'ai d'ailleurs même pas été capable de reconnaître ce vin bu il y a moins d'une semaine. (Pire le commentaire de la bouteille était dans la page de mon cahier de dégustation juste à côté. C'est ma fille qui à cherché cette quille à la cave. Je suis encore trés débutant dans les dégustations à l'aveugle... Ce qui me rassure tout de même c'est que mes commentaires de dégustation sont très proches et que mon appréciation est identique étiquette découvert ou à l'aveugle. Bon maintenant on va laisser le reste du stock vieillir un peu. Cela dit ce vin se livre déjà bien. Bravo.
A la recherche du flacon perdu...
thib88
 
Messages: 338
Inscrit le: Mar 28 Mai 2013 16:09
Localisation: Vosges

Re: Château Cornélie - Haut-Médoc

Messagepar Thierry Debaisieux » Sam 8 Avr 2017 18:21

C'est ma fille qui a cherché cette quille à la cave.

L'étape suivante, c'est quand les enfants te dépassent en dégustation à l'aveugle.
Mon gendre, 39 ans, a reconnu plus de vins que moi lors de la dernière dégustation à l'aveugle organisée par Daniel Bécu. Quand il a rencontré ma fille, il y a bien longtemps, il n'y connaissait rien. nous lui avons appris les bases, Daniel et moi... Et puis il s'est mis à voler de ses propres ailes, à affirmer ses choix puis à reconnaître mieux que moi (ça, c'est nouveau ;))
Il faut t'y préparer, j'espère que ta fille est jeune et que cela te laisse du temps ;)
Bien cordialement,
Thierry Debaisieux
Thierry Debaisieux
 
Messages: 6311
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 21:50
Localisation: Nord (Flandre)

Re: Château Cornélie - Haut-Médoc

Messagepar Didier » Sam 8 Avr 2017 18:38

Et oui Thierry c'est normal: :D

Car "bien piètre est l'élève qui ne dépasse pas un jour le Maître".

Mon fils me montre ses feux rouges en ski alpin et pourtant ça va toujours bien vite mais il va désormais plus vite.... :good: Et il me rend fier car je lui ai tout appris (en montagne seulement....). :cheers:

Amitiés
Didier

"Si tu veux connaître quelqu'un n'écoute pas ce qu'il te dit mais regarde ce qu'il fait" Dalai Lama
Avatar de l’utilisateur
Didier
 
Messages: 4931
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 14:10

Re: Château Cornélie - Haut-Médoc

Messagepar thib88 » Sam 8 Avr 2017 20:14

Thierry Debaisieux a écrit: C'est ma fille qui a cherché cette quille à la cave.

L'étape suivante, c'est quand les enfants te dépassent en dégustation à l'aveugle.

Il faut t'y préparer, j'espère que ta fille est jeune et que cela te laisse du temps ;)


Bon pour le coup elle veux toujours aller chercher la bouteille et la cacher mais elle à 9 ans, donc elle ne goûte pas, je lui fait sentir cela dit. Et à force de m'entendre elle choisit toujours des vins avec quelques années et sait reconnaitre à la forme bordeaux de bourgogne. :good:
A la recherche du flacon perdu...
thib88
 
Messages: 338
Inscrit le: Mar 28 Mai 2013 16:09
Localisation: Vosges

Re: Château Cornélie - Haut-Médoc

Messagepar Vincent Ravenne » Jeu 13 Avr 2017 22:43

Didier a écrit:Et oui Thierry c'est normal: :D

Car "bien piètre est l'élève qui ne dépasse pas un jour le Maître".

Mon fils me montre ses feux rouges en ski alpin et pourtant ça va toujours bien vite mais il va désormais plus vite.... :good: Et il me rend fier car je lui ai tout appris (en montagne seulement....). :cheers:

Amitiés



Faudra que l'on trouve l'occasion un de ces jours de skier ensemble avec ce jeune prétentieux pour qu'à deux on lui mo,ntre que nous avons toujours de beaux reste et qu'il lui rest eà progresser :twisted:
Mes enfants avaient décidé cette année de me montrer qu'en ne skiantpas l'an passé, j'avais perdu tellement de terrain qu'il allait me falloir admettre que je ne suivait plus.
Et bien si ma fille a fait des progrès colossaux et affiche aujourd'hui un rythme remarquable, elle autantq ue son frère ne peuvent que continuer à admirer mes feux rouges arriere

Bon tout ce ci nous éloigne de Cornelie mais patrick Grisard ne nous en voudra pas trop... sinon on le met lui aussi sur des planches et on l'envoie d'en haut voir s'il arrive en bas et on l'accueil avec un verre de Cornelie 2010 ;)
BAREME DE NOTATION 19+ À 20:MYTHIQUE 18+ À 19:EXCEPTIONNEL 17+ À 18:TRÈS GRAND VIN 16+ À 17:GRAND VIN 15+ À 16:TRÈS BON VIN 13+ À 15:BON VIN 11+À 13:MOYEN 10 À 11:FAIBLE <10:DÉFECTUEUX
en dessous de 16, je n'achète pas! il y a si bon ailleurs!
Vincent Ravenne
 
Messages: 8708
Inscrit le: Ven 26 Oct 2007 07:32
Localisation: Entre Béarn et Bigorre

Re: Château Cornélie

Messagepar R. Naert » Ven 14 Avr 2017 22:57

Est-ce que 'Cornélie' sera toujours un Haut-médoc ou simplement un Vin de France? Quelles sont les critères de l'appellation Haut-médoc? Est-ce qu'un veillisement sur bois est nécessaire? Beaucoup de questions peu de réponses. J'aimerai bien d'être éclairé. Merci d'avance!
R. Naert
 
Messages: 24
Inscrit le: Mar 22 Nov 2016 22:28

Re: Château Cornélie - Haut-Médoc

Messagepar thib88 » Sam 15 Avr 2017 08:25

Je me permets de copier le message que Patrick à publié le 27/12/16 sur le compte Facebook de Château Cornélie :

Bonjour à tous,
Janvier 2005, un rêve qui devient réalité. Satisfaction incroyable, je me trouvais à tous les échelons, à prendre toutes les décisions, à faire, du-moins essayer, un vin d’homme, de terroir en lui laissant toute latitude de s’adapter au climat du millésime..
Château Cornélie venait de naître pour mon plus grand bonheur.
Janvier 2017, je viens de clore le 12ème millésime avec 2016 vendangé avec tant d’amis qu’il est fort appréciable de constater que la philosophie de travail et de recherche au fil des millésimes interpellent autant de passionnés. Mais voilà, avec ce millésime arrive aussi le moment de réfléchir à l’avenir. Que faire après avoir « subis » autant de revers de la part de cet organisme qui s’appelait avant « syndicat viticole », maintenant, ODG (organisme de défense et de gestion). Depuis 2008, mes vins sont, à chaque opération dite d’agrément, recalés car « différents ». On leur trouve des défauts, le genre incompréhensible, le plus fort ayant été d’en avoir un oxydé et réduit, tout simplement impossible mais validé par l’ODG, par l’INAO et par Quali-Bordeaux, organisme d’inspection.
Depuis 2006, je fais du bio, depuis 2009, de la biodynamie, j’ai encore tant à découvrir mais déjà, je savoure la qualité des vins qui, au fil des millésimes, me font découvrir que l’on peut faire bon par des pratiques bien plus saines. Je n’ai absolument pas envie d’arrêter cette philosophie de travail qui me montre que bien souvent, on ne sait ce qui se passe, on ne comprend pas pourquoi, mais les changements sont tels, que l’on a juste envie d’aller plus loin.
On sera tous d’accord, depuis le millésime 2008, mes vins ont beaucoup plus de finesse et pourtant bien plus riches, les fruits sont devenus explosifs, les équilibres bien plus nobles, les vins se goutent et se boivent dès leur jeunesse. Les doses de SO2, grâce aux PH bas sont passées à des doses très basses, jusqu’à ne pas en mettre sur 2012, le résultat est surprenant. L’arrêt de l’élevage en barriques neuves permet également de découvrir mes vins depuis quasiment la mise en bouteille.
Mais ces actions sont « malvenues » dans cette appellation qui nous pousse, nous vignerons, à uniformiser nos productions. J’ai la mauvaise sensation que certains n’aiment pas la différence, mon vœux est et restera de faire des vins que j’aime et non pas, des vins que l’on me demande de produire.
2016 arrive à grands renforts de nouveauté, enfin un chai sur place, du meilleur matériel, des nouveautés comme des cuves bois de chez Stockinger, les jus sont magnifiques mais ne plaisent pas au « classicisme » de l’ODG. Pourquoi n’a-t-on pas le droit de pousser nos envies de produire bon ?
Un énième revers des dégustateurs d’agrément me dirige vers la sortie, je tiens avec courage et détermination à continuer ce que j’ai mis en place depuis la création de Cornélie, tout donner pour produire des vins que j’aime, des vins qui sauront traduire dans vos verres toute la passion et l’énergie que je transmet à chaque pied de vigne. C’est malheureux de devoir agir de la sorte mais que faire, laisser sa passion de côté et produire des raisins sans leur avoir transmis cette force apportée par la nature qui nous en apprend tous les jours ?
C’est avec regret mais aussi satisfaction que je vous annonce que Château Cornélie est mort mais que Cornélie vient de naître, la seule chose que je perdrais sera l’AOC et donc, la mention château, je vais continuer à tout donner pour m’adapter du mieux que je pourrai à chaque millésime, je saurai garder cette ligne de conduite, servir un verre en regardant chaque personne bien dans les yeux, fier de ce que j’aurai produit avec mes modestes compétences. Il est navrant de ne pas être compris dans une région, une appellation, en tant que vigneron qui cherche juste à produire sain et bon, cela parait tellement simple pourtant….
A dater du millésime 2015, que ce soit pour méduli ou Cornélie, je quitte l’AOC et serait dorénavant en Vin de France, afin de continuer cette si belle aventure, celle qui m’a déjà tant apporté et qui, j’en suis convaincu, va me donner encore et encore…
Je saurai apprécier celles et ceux qui me suivront dans ma démarche et qui me témoigneront en restant mes clients toute la gratitude de ma détermination, de la même manière, je respecterai ceux qui souhaiteront aller voir ailleurs.
Aujourd’hui, ce n’est pas un rêve qui se brise, mais une partie de vie, bien au contraire, le rêve va continuer et s’embellir de cette phase qui, j’en suis convaincu, verra encore plein de progrès ou nouveautés pour les millésimes à venir.
Je vous remercie de m’avoir fait confiance, d’avoir cru en moi, de continuer à me suivre, le grand gagnant de ce changement porte juste le nom de Passion, que la vie me permette d’encore avancer et vous prouver que Cornélie va connaître bien des jours heureux…
Quoi qu’il advienne, je resterai toujours le serviteur de Cornélie, au service de la passion afin de produire bon et propre…..
Adieu Château Cornélie
Vive Cornélie
Patrick, heureux vigneron
A la recherche du flacon perdu...
thib88
 
Messages: 338
Inscrit le: Mar 28 Mai 2013 16:09
Localisation: Vosges

Re: Château Cornélie - Haut-Médoc

Messagepar Christian Rausis » Sam 14 Avr 2018 17:02

Cornélie 2010
Bue à l'aveugle
Très beau nez d'épices, cuir, cassis, fumé.
Très fruité, gourmand, juteux, frais et très longue finale sur les fruits acidulés. Un remarquable rapport qualité/prix.
Christian Rausis
Avatar de l’utilisateur
Christian Rausis
 
Messages: 3697
Inscrit le: Sam 8 Déc 2007 13:04
Localisation: Valais

Précédent

Retour vers Bordeaux rive gauche

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit and 4 invités